Journée de la femme, deux revendications essentielles !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

journee_femme.jpgAprès la fête des grand-mères, voici qu’arrive à grands pas, la journée de la Femme.
Comment distinguer cette journée des 364 autres de l’année ? Et pourquoi devrai-t-elle se distinguer ?

La femme à l’honneur un jour par an ! Quelle belle avancée pour l’humanité. N’oublions pas que l’on reconnaît le progrés d’un état, d’un pays , à la liberté et aux droits qu’il accorde à la femme.

Voici plus d’un siècle que cette journée à vu le jour, en 1910 au Danemark, dans le but d’accorder le droit de vote, le droit à l’avortement et  l’amélioration des conditions de travail aux femmes.

Un siècle plus tard , en France, nous constatons que avons le droit au vote, le droit à l’avortement, nos conditions de travail se sont améliorées, mais si nos droits ont augmentés nos devoirs aussi. A chaque médaille son revers.

Notre potentiel et perspectives de vie se sont largement déployées ,nous pouvons tout faire ou presque, mais sans oublier, que nous restons mères, et épouses et qu’aucun homme ne peut en assurer la relève.

Nous constatons dés lors un fait de société de plus en plus courant,  des jeunes mère, qui ne peuvent se résoudre à choisir entre une carrière professionnelle et leur rôle de mère, ont décidé de devenir chef d’entreprise ; des horaires souples , plus de patron qui ose hurler devant l’otite stridente du dernier , on concilie comme on peut, comme on veut, les impératifs du rôle de maman, d’épouse,  et une activité menée tambour battant, mais toujours considérée comme secondaire dans la famille.

Ainsi les droits deviennent des devoirs. Ecartelées entre un désir de se réaliser en tant que mère, épouse ,et chef d’entreprise, il n’en reste pas moins que  fatalement il y a un de ces aspects si ce ne sont les trois, qui vont trinquer.

Parce qu’encore une fois si le statut de la femme a  évolué, il n’en reste pas moins qu’elle se retrouve seule face à cette problèmatique à vouloir se réaliser sur les trois plans.

Et ce qui semblait trop beau pour être vrai peut se transformer très vite en cauchemard. Alors Quelle serait la revendication essentielle pour l’année 2011 afin de transformer ces femmes stressées en femmes épanouies ?

La réponse est évidente : ne plus être seule face à ses choix. Le compagnon, le mari, le fiancé doit avoir sa place au sein de cette “sainte trinité”. La femme doit lui donner sa place. Elle ne doit pas se considérer comme une superwomen, ce cliché de la mère courage des années 50 recustomisée est has been. La complicité, l’implication du conjoint sont essentielles dans cette réussite, car elle le concerne .
La femme qui a fait ce choix ne le fait pas par hobby, elle le fait par choix économique et un choix économique concerne le ménage.

Je suis allée à une soirée organisée par les monpreneuses, (contractions des mamans- entrepreneurs) les échanges de cartes de visites allaient bon train , les discussions de chacune sur leur activité toute plus créative les unes que les autres aussi , mais ce qui m’a interpellé a été un jeu concours lancé lors de cette soirée, ” Gagnez un an de babysitting” .

Waouaa ! quelle belle leçon d’humilité.Et oui car même si on se donnait des allures de femmes accomplies il n’en restait pas moins que l’essentiel n’était pas assumé.  Comment assumer l’image de la mère chef d’entreprise,  avec un enfant dans la poussette lors d’un rendez vous avec un client ?

Le jour que les mères assumeront la possibilité de venir à un rendez vous client avec leur enfant et bien on pourra dire que les mentalités auront bien changé. C’est tellement bien ancré qu’une femme avec des enfants c’est tout juste bon à rester à la maison qu’aujourd’hui la majorité des femms devenues chef d’entreprise, ne disent pas qu’elles ont des enfants, et elles cherchent désespérement des combines pour être le plus disponible possible pour les rendez-vous clients.

Nouvelle revendication : les mères chef d’entreprises devraient avoir la possibilité de payer un tiers moins d’impôts que les hommes du fait de cet “handicap” ce qui compenserait en quelque sorte l’écart de salaire entre les femmes et les hommes dans les entreprises.

Alors au  tableau du jour de cette superbe journée de la femme du 8 mars 2011 nos revendications seraient celles-ci :

- Implication du conjoint dans la tripartite femme-mère-chef d’entreprise

- Abattement spécial sur les revenus de la femme-mère et chef d’entreprise.

Ainsi nous obtiendront la reconnaissance par nos pairs et par la société de ce nouveau courant économique que représente la femme-mère-chef d’entreprise d’aujourd’hui.

Claudine Douillet

Les revendications accordées au cours de ce siècle :

  • Le 8 mars 1914, les Allemandes réclament le droit de vote des femmes, qu’elles obtiendront quatre ans plus tard, en 1918, alors que les Françaises ne l’obtiendront qu’en 1944.
  • Le 8 mars 1915, à Oslo, les femmes manifestent pour défendre leurs droits et obtenir la paix.
  • Le 8 mars 1921, Lénine institue en URSS la journée du droit des femmes, et prône l’égalité entre hommes et femmes.
  • Le 8 mars 1924, la journée est fêtée en Chine.
  • Le 8 mars 1946, tous les pays de l’Est se mettent à célébrer la fête de l’émancipation de la femme.
  • Le 8 mars 1947, Léon Blum salue la place importante des femmes dans la Résistance.
  • Le 8 mars 1948, 100 000 Françaises défilent à Paris, de la République à la statue de Jeanne d’Arc, en l’honneur de la Journée de la femme. Cette manifestation est reprise dans quelques villes de province, et notamment à Lyon et Marseille.
  • Le 8 mars 1977, l’Organisation des Nations unies officialise la Journée internationale des droits des femmes.
  • Le 8 mars 1982, le gouvernement socialiste français présidé par François Mitterrand officialise la célébration nationale de la journée de la femme.
  • Le 8 mars 1986, 100 000 Américaines défilent à Washington contre les conservateurs qui veulent supprimer le droit à l’avortement.
  • Le 8 mars 1998, les Russes peuvent participer au premier concours de beauté en Russie.
  • Le 8 mars 2001 est lancé le site Web dédié exclusivement à la Journée de la femme (www.journeedelafemme.com ).
  • 8 mars 2011 abattement spécial pour les mères chef d’entreprises sur leur revenus ?
1
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.